top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurTalyssa Julliard

L'Usine Pic-Pic de Genève : De l'ambition automobile à la réhabilitation en lofts modernes

Le paysage urbain genevois porte en lui les témoins d'une histoire riche et mouvementée. L'un de ces témoins est l'ancienne usine Pic-Pic, un bâtiment monumental dont l'histoire est aussi fascinante que son architecture.


Construit avec des accents imposants, ce bâtiment se distingue par ses 20 piliers proéminents en façade et ses fenêtres géantes qui captent la lumière. Achevé en 1918, il était destiné à renouveler la passion de la fabrication automobile initiée en 1905 par la firme Piccard, Pictet & Cie. Cette ambition était une étincelle d'espoir après les sombres années de guerre. Cependant, malgré cette relance prometteuse, l'entreprise a rencontré des défis insurmontables, conduisant à sa faillite en 1921.



Mais comme toute grande cité, Genève sait rebondir. L'usine a rapidement été transformée en une pépinière pour d'autres entreprises. Le design, une merveille architecturale conçue par Maurice Turrettini et Guillaume Revilliod, s'étend sur plus de 90 mètres de long et moins de 18 de large, s'élevant majestueusement sur quatre niveaux. En 1941, Tavaro SA, qui occupait les lieux depuis 1934, a racheté le bâtiment, changeant sa couleur ocre originale pour un crépi gris.


L'usine a ensuite abrité la fabrication de l'Elnapress, une révolution en matière de repassage domestique, pendant plus de deux décennies. Cependant, après la dissolution de Tavaro SA en 1995, le bâtiment est resté inoccupé.


Heureusement, l'importance historique de ce bâtiment n'a pas été oubliée. Le bureau d'architectes genevois ris_chabloz a pris le relais pour transformer ce témoin du passé industriel en une vision contemporaine. Avec le défi de conserver les plafonds hauts de près de 4 mètres, l'espace a été réinventé en lofts résidentiels. Chacun, qu'il s'agisse d'un espace simple ou en duplex, est une célébration de l'espace, avec des zones ouvertes et des aménagements variés. Certains disposent même de mezzanines, maximisant ainsi l'utilisation de l'espace. Et, grâce à une législation genevoise sur les surélévations, 12 appartements en attique ont également vu le jour, offrant de magnifiques terrasses.


Aujourd'hui, l'ancienne usine Pic-Pic est non seulement le plus vieux bâtiment industriel de Genève, mais aussi un hommage vibrant à la capacité de la ville à réinventer, restaurer et revaloriser son riche patrimoine.



Chez Julliard Immobilier, nous proposons un attique de prestige dans ce bâtiment réhabilité. L'espace se déploie sur trois niveaux, avec un rez-de-chaussée lumineux, une suite parentale à l'étage, trois chambres, et deux salles de bains. Son joyau est une terrasse de 100 m2, avec une vue dégagée. La résidence offre également un espace bien-être et une cave à vins traditionnelle.


85 vues0 commentaire

Comments


bottom of page